Avertir le modérateur

13/04/2009

Tu Peux Crever !

Assassine

Tu peux bien hurler, geindre, ramper, supplier, bomber le torse, faire ta pute, insulter même, rien : tu peux crever !

Tu peux mal ou bien tenter de saigner par des mots, les dérisoires, les impuissants, ce que tu souffres, ce dont tu manques, ta béance, l'agonie, la sienne, un espoir, le dernier, le tien, rien : tu peux crever !

Tu peux bien faire ou défaire, te faire sauter la tête, alouette, lier, allier, délier, rien de rien, il n’y a plus rien, un Sidaction et puis s’en vont, ils et elles te tairont, une autre fois te condamneront, comme ça, pour rien, demain comme hier, et toi, de ce pire que silence, rien, il ne restera rien : tu vas crever !


podcast

23:09 Écrit par Josey Wales dans HIV, Mon Amour, Shock Corridor | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sida, agonie, écriture, reconnaissance, écrire pour survivre, sidaction, écho, silence, solitude |

Commentaires

Je ne sais plus qui a dit : "j'ai toujours pensé que tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. !" Certains , comme toi , avec talent, traduisent ça dans les mots, la poésie...
Moi aussi, il y à 20 ans j'étais chauve, à cause de la chimio...
Je m'étais dit: si je m'en sors, je croirais en dieu, je ne ferais que le bien autour de moi, je voyagerais etc. ... et bien non, je suis toujours là, et pour longtemps, je vis simplement, mais en profitant de tous les petits bonheurs, qu'avant je ne voyais pas , comme lire tes lignes , essayer de comprendre les autres ... La fin de l'histoire, c'est toi qui l'écris et toi qui décides .

Écrit par : Alain. | 15/04/2009

C'est Woody Allen qui a dit ça ...

Merci pour tes mots. Ils sont calmes. Et posés. Et sages.

Écrit par : Josey Wales | 19/04/2009

On vit tous avec une fin annoncée. On est tous pour l'autre une paix et une détresse. On aime l'autre parce qu'il porte en lui un impossible, ou une fin, ou une fuite, parce que quelque chose s'en échappe, et tant qu'on ne la maîtrise pas, on a l'amour pour tenir prise. A la fois une joie et une souffrance, mais qu'y faire, sauf à s'interdire l'amour ? Allez,va, crève pas tout de suite !

Écrit par : Oh!91 | 19/04/2009

Personne ne connaît ni le lieu ni l'heure. Heureusement.
L'amour fait souffrir, il fait aussi grandir, et il te grandit.
Même si grandir c'est souffrir, avant tout c'est la preuve qu'on est en vie.
"Sois toi-même", c'est la plus belle exhortation que Mon Amour m'ait livrée.
Sois toi-même, toi aussi, avec tout ce qui ait que tu es toi.
C'est pour cela que tu es aimé. Pas pour un paraître. Pour un être.
Vis !

Écrit par : Manue | 20/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu