Avertir le modérateur

19/04/2009

Une Joie Et Une Souffrance

Catherine Deneuve [1967]

J’ai toujours aimé, répété cette phrase de François Truffaut prononcée par Jean-Paul Belmondo dans “La Sirène Du Mississipi” puis 11 ans plus tard dans “Le Dernier Métro” (du même Truffaut) par Gérard Depardieu [1].
Une phrase adressée à deux femmes si différentes (Julie Roussel puis Marion Steiner] mais à chaque fois ni tout à fait une autre, mais toujours la même, Mademoiselle Catherine Deneuve :

”Vous aimer (ou vous regarder) est à la fois une joie et une souffrance.”

Sans doute cette phrase vaut-elle pour tous les amours [2] mais puis-je dire qu’elle est pour moi, et pour elle, autrement plus aiguë.
Et douloureuse.

Combien de fois me suis-je posé cette question : moi, séropositif, ai-je le droit, ou ce que tu veux n’ayant rien à voir avec quelconque droit, d’accepter d’être aimé ?

Qu’ai-je à lui offrir comme horizon, sinon un jour, une déchéance physique épouvantable ?

Qu’ai-je à lui offrir, sinon cette peur quasi quotidienne, la mienne, de partir trop vite, et surtout, de la laisser avec “ça”, moi qui sais combien cela peut vous briser, jusqu’aux os, à l’âme, moi qui sais combien rester après “ça”, ici-bas, tient plus de la souffrance que la joie.

Je me fous bien du jugement des autres, c’est elle, celle que j'aime, qui m’importe.

Chaque jour, je me demande si je fais bien.

Chaque jour, je me demande si je ne la condamne pas.

Chaque jour, je me demande si j’ai droit à ce bonheur.

Je ne sais si je suis assez grand pour faire de cet amour, non une souffrance pour demain, mais une joie pour toujours.
Mais me dis qu'avec elle, je le serai.



podcast


[1] Phrase reprise également dans “8 Femmes” de François Ozon, mais cette fois par Catherine Deneuve.

[2] “Aimer c’est souffrir. Si quelqu’un te dit le contraire c’est qu’il essaie de te vendre quelque chose.” [“Princess Bride” – By Rob Reiner]

13/04/2009

Tu Peux Crever !

Assassine

Tu peux bien hurler, geindre, ramper, supplier, bomber le torse, faire ta pute, insulter même, rien : tu peux crever !

Tu peux mal ou bien tenter de saigner par des mots, les dérisoires, les impuissants, ce que tu souffres, ce dont tu manques, ta béance, l'agonie, la sienne, un espoir, le dernier, le tien, rien : tu peux crever !

Tu peux bien faire ou défaire, te faire sauter la tête, alouette, lier, allier, délier, rien de rien, il n’y a plus rien, un Sidaction et puis s’en vont, ils et elles te tairont, une autre fois te condamneront, comme ça, pour rien, demain comme hier, et toi, de ce pire que silence, rien, il ne restera rien : tu vas crever !


podcast

23:09 Écrit par Josey Wales dans HIV, Mon Amour, Shock Corridor | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sida, agonie, écriture, reconnaissance, écrire pour survivre, sidaction, écho, silence, solitude |

23/01/2009

En Sang, Tout Est Possible !

Je rentrais chez moi sous la pluie et le vent, alerte rouge, me disant que, plutôt que de geindre en deux points zéro, me répandre impudique sur cette onaniste Misamour qui se voulait misanthrope mi-raisin, pour se révéler être, finalement, mitoyenne, que ce serait, tiens donc, une bien meilleure et chouette idée que de sourire benoîtement, s’ouvrir aux autres, donner de soi, voilà oui, c’est ça, donner de moi, quand je croisai ce véhicule à l’arrêt ..

Lire la suite

18:41 Écrit par Josey Wales dans HIV, Mon Amour, Shock Corridor | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : sang, don, sida, hiv, déveine, eternité |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu