Avertir le modérateur

17/03/2009

“J’ai Longtemps Contemplé …”

"… Tibias, péronés", et tu sais, je ne vois pas, ne vois plus, où le tendre, mon regard.

Mygale Oculaire

De la plaque, tout est à côté.
Les populations, déplacées.
Les autres, déclassés.

Vise un peu, comme ils te cornaquent, les gueux, comme ils le ramassent, et vite fait, le blé.
Non, pas ceux du CAC.
Les péteux, les sans-foi, pauvres héritiers de la condescendance.
Les du quotidien, étroits d’esprit, intérieur cuir, montre à gousset, je t’aime, tu sais !
Ne voient-ils pas que ça ne sert à rien, à plus plus rien, que leur temps, merveilleux, misérable, est compté ?
Le Carnage, l’ambulant, celui dont tu niais la plaie, la béante, le voilà, il arrive, terrible et froid dans son Printemps.
Et si ce n’est pas pour cette année, quelle importance, il est prêt.
Et tout va brûler.
Et c’est tant mieux ; et c’est bien fait.
Pour eux.

"J’ai longtemps contemplé, tibias, péronés", et s’il est un regret que jamais je n’aurai, c’est cet enfant que je n’ai pas fait.


podcast

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu